(Site fondé en septembre 2006)



(utilisateurs enregistrés)


Alain Bougaud, Professeur de Physique-Chimie au Lycée Emile Zola de Rennes,
est heureux de vous accueillir sur son site.


Site du lycée Zola

Evaluation des Compétences Expérimentales (TS)

Les évaluations de Compétences Expérimentales auront lieu les Mercredi 7, Jeudi 8 et Vendredi 9 juin au lycée Zola de Rennes.

Le tirage au sort (Physique ou Chimie) a lieu salle Chimie 2.

Apportez votre convocation et une pièce d'identité ainsi qu'une blouse

Exemples d'ECE :

Lire attentivement les consignes de base pour les épreuves de Compétences Expérimentales ou télécharger le fichier pdf pour l'imprimer plus facilement

Toute la verrerie en chimie (Pierre Schwaederlé)

Pour connaitre les fonctions de l'oscilloscope à mémoire, télécharger Notice Oscillo_mémoire

Pour savoir régler le générateur basses fréquences, cliquer ICI

Logiciel Regressi - Vidéo : Regressi pour un dosage (F de Lène Mirouze) - Notice Regressi

Pour le mode d'emploi simplifié d'Orphylab, télécharger Notice Orphylab

Logiciel Audacity - Animation (Edumédia) - Vidéo aveec Audacity (N. Braneyre) - Notice Audacity

Logiciel SalsaJ - Vidéo Mesure d'une longueur (Numerik Sciences) - Vidéo Mesure Décalage Doppler (N. Braneyre)

Logiciel Mesurim - Notice mesure distance et angle - Vidéo Mesure d'une dimension (lycée Masséna - Nice)

Quelques consignes de base pour l'E.C.E.

L’évaluation des capacités expérimentales évalue l’aptitude du candidat à manipuler le matériel utilisé en TP de Physique / Chimie. Il est de ce fait indispensable de bien connaître le nom et l’utilisation de ce matériel. Le candidat doit réaliser l’expérience qui lui est proposée puis rendre compte de ses résultats et de ses observations dans un compte rendu qu’il rend à la fin de la séance et dans lequel il répond aux questions qui lui sont posées. Pour des raisons de sécurité, il ne sera pas possible de boire ou de manger durant cette épreuve. L’épreuve est précédée d’un tirage au sort. Il est donc indispensable de se présenter en salle .... au moins 15 minutes avant le début de l’épreuve et d’avoir obligatoirement sur soi :

  • Une pièce d’identité.
  • La convocation à l’épreuve.
  • Une blouse blanche à manche longue 100 % coton.
  • Trousse, calculatrice, règle, rapporteur et compas.
  • Un élastique (ou chouchou) pour les personnes ayant des cheveux longs.

LES BONS REFLEXES :

  • Les portables doivent être éteints avant d’entrer dans le bâtiment et donc dans la salle d’examen.
  • Ne pas porter d’objet trop volumineux sur soi (grosses bagues, casque de musique…).
  • Penser aux chiffres significatifs et aux unités pour chaque résultat numérique.
  • Ne pas hésiter à prévenir l’évaluateur de tout dysfonctionnement constaté.
  • Rester calme et garder à l'esprit qu'une erreur de manipulation (même grossière) est généralement peu sanctionnée.

En TP de chimie :

1. En arrivant

  • • S’équiper de la blouse en coton et penser à la fermer (la blouse...) avant de commencer à manipuler.
  • Etre attentif aux consignes de sécurité et aux pictogrammes présents sur les flacons. S’équiper en conséquence (lunettes, gants, …).
  • Dégager l’espace de manipulation. Compléter le document réponse sur une table à côté. Il sera tenu compte lors de la notation de l’organisation de la paillasse.
  • Ne jamais effectuer un chauffage avec des gants en latex.
  • Manipuler debout.
  • Repérer vos solutions en écrivant sur les bechers.
  • Toujours refermer et ranger un flacon après son utilisation.
  • Manipuler les solutions aqueuses au-dessus de l’évier.
  • Ne jamais jeter de solide ou de liquide polluant dans l’évier

2. Au cours du TP

  • Veiller à transvaser solide et liquide sans perte.
  • Le prélèvement d’un volume précis ne peut se faire qu’avec une pipette jaugée (à la rigueur graduée) munie d'une poire aspirante ou d'un pipeteur
  • Ne jamais prélever directement dans le flacon d’origine. Il est indispensable de verser une quantité raisonnable de solution dans un becher propre et sec avant d’en prélever.
  • Ne jamais remettre une solution ou un solide prélevé en trop grande quantité dans le flacon d’origine.
  • Rincer la pipette en effectuant un premier pipetage de la solution à prélever
  • Ne jamais laisser un liquide atteindre la propipette ou la poire aspirante.
  • Lors de la mesure d’un volume, la fiole jaugée ou l’éprouvette doit être posée à plat sur la paillasse.

3. Dosage

  • Rincer la burette à l’eau distillée puis avec la solution titrante avant d’effectuer le dosage. Etre attentif à la présence éventuelle d’une bulle au bas de la burette.
  • Penser à régler correctement (ni trop vite ni trop lentement) la vitesse du barreau aimanté (barboteur ou turbulent) lors d’un dosage.
  • Homogénéiser après chaque ajout, dilution ou dissolution.

4. Utilisation du pH-mètre

  • Rincer la sonde au-dessus du verre à pied et la sécher avant sa 1ère utilisation.
  • Après manipulation, rincer la sonde au-dessus du verre à pied et la replacer dans le becher prévu à cet effet.

5. Utilisation du conductimètre

• Rincer la sonde sans l'essuyer

6. Nettoyer et ranger la paillasse avant de partir.

En TP de physique :

1. En arrivant

  • Dégager l’espace de manipulation. Compléter le document réponse sur une table à côté. Il sera tenu compte lors de la notation de l’organisation de la paillasse.
  • Etre attentif aux consignes de sécurité. Ne jamais brancher un fil directement dans une prise du secteur.
  • Manipuler debout sauf lors de l'utilisation de l'ordinateur.

2. Conseils pour un circuit électrique

  • En électricité, penser à systématiquement vérifier les polarités et le branchement des masses avant d’allumer le générateur.
  • Placer un fil rouge sur une borne + d'un générateur et un fil noir sur une borne - d'un générateur pour mieux vérifier votre circuit.
  • Ne jamais modifier un montage avec un générateur allumé, sauf indication contraire de l’énoncé.
  • Toujours brancher un ampèremètre en série (ouvrir le circuit et insérer l’ampèremètre).
  • Toujours brancher un voltmètre ou un système d’acquisition de tension en dérivation (ceci se place aux bornes de la tension à mesurer).
  • Lors de l’utilisation d’un multimètre, toujours commencer par le calibre le plus grand puis « descendre » le calibre si l’indication du multimètre est inférieure à la valeur du calibre immédiatement inférieure.

3. Utilisation de l’oscilloscope

  • L’oscilloscope n’est pas un générateur donc inutile de toucher à tous les boutons pour visualiser le signal.
  • Si vous ne voyez pas le signal ou qu’une partie de celui-ci, modifier soit la sensibilité verticale (par exemple en V/div), soit la base de temps (par exemple en ms/div). Le but est de voir au moins une période et un signal qui occupe le maximum d’espace verticalement.
  • Vérifier la position du zéro de votre signal, généralement au milieu de l’écran, en appuyant sur la touche GND (ground)
  • Une tension se mesure verticalement : multiplier le nombre de divisions par la sensibilité verticale
  • La tension maximale pour un signal sinusoïdal est la tension entre le zéro et la valeur maximale. On peut obtenir la tension maximale en divisant par 2 la tension « crête à crête » mesurée entre la valeur maximale et la valeur minimale (méthode plus précise)
  • Une période se mesure horizontalement : multiplier le nombre de divisions par la base de temps

4. Avant de partir

• Nettoyer et ranger la paillasse avant de partir.

Nature des activités évaluées par partie de programme

Enseignement obligatoire
Enseignement de spécialité
Observer : Ondes et matière
L'eau
Comprendre : Lois et modèles
Les sons
Agir : Défis du XXIe siècle
Les matériaux
  • Réaliser un dosage par étalonnage : Vidéo (P. Bellanca-Penel)
  • Réaliser un montage d'électrolyse
  • Mettre en œuvre une cellule photovoltaïque
  • Mesurer une température
  • Utiliser un multimètre en ampèremètre, en voltmètre et en ohmmètre : Animation (JP Fournat)
  • Utiliser un spectrophotomètre : Animation (A Willm)
  • Utiliser un luxmètre
  • Utiliser un tableur-grapheur : Logiciel Regressi - Vidéo : Regressi pour un dosage (F de Lène Mirouze) - Notice Regressi

Quelques conseils pour l'épreuve écrite de Physique Chimie

Matériel :

  • calculatrice si elle est autorisée (prévoir des piles)
  • Stylos de différentes couleurs, surligneurs, règle de 20 cm minimum, compas, crayon de papier ou porte-mines ...
  • Une montre (le téléphone portable est interdit)

A faire avant le début de l'épreuve

  • Demandez 3 copies doubles soit 1 copie par exercice (pour faciliter la correction)
  • Remplissez les en-têtes de chaque copie double

Au début de l'épreuve

  • Regardez le nombre de points de chaque exercice et compter 10 minutes par point (il y aura un exercice sur 5 points donc 50 minutes pour le faire)
  • Commencez par l'exercice qui vous semble le plus facile pour vous

Pour chaque exercice

  • Lire la totalité de l'exercice pour comprendre le but de celui-ci et repérer des résultats donnés ainsi que les annexes à compléter
  • Surligner les données
  • Lisez attentivement la question.
  • Indiquez la numérotation de la question.
  • Ecrivez lisiblement en détaillant votre raisonnement (le correcteur peut en tenir compte pour arrondir la note)
  • Tracez à la règle un schéma
  • Ne pas écrire au crayon de papier (sauf pour construire un graphe)
  • Respectez les notations des grandeurs données
  • Avant tout calcul, réfléchissez aux conversions nécessaires et à l'unité du résultat.
  • Donnez d'abord un résultat sous forme littérale puis faire l'application numérique.
  • Encadrez le résultat littéral et souligner le résultat numérique.
  • Ne pas oublier les unités
  • Pensez au nombre de chiffres significatifs du résultat (évalué généralement sur 0,25 point par exercice)
  • Le résultat est-il aberrant ? Si vous ne trouvez pas votre erreur, indiquez au correcteur que vous l'avez remarquée, il peut en tenir compte
  • Si vous n'arrivez pas à traiter la question, continuez l'exercice, il y a assez souvent des questions indépendantes

A la fin de l'épreuve, relisez votre copie

Bon courage et bonne chance

Quelques conseils pour l'épreuve orale de Physique Chimie 2015

Durée: 20 min

Temps de préparation : 20 min avec ou sans calculatrice.

Coefficient : 6 ou 8 selon la spécialité

Modalité :

  • Le candidat tire au sort un sujet comportant deux questions, portant sur deux domaines de natures différentes du programme, et doit traiter les deux questions. Pour les candidats qui n'ont pas choisi l'enseignement de spécialité, les questions portent sur le programme d'enseignement spécifique.
  • Pour les candidats qui ont choisi l'enseignement de spécialité, une question porte sur le programme de l'enseignement spécifique et l'autre sur le programme de l'enseignement de spécialité.
  • Les notions et compétences mobilisées dans les programmes des classes antérieures à la classe de terminale mais non reprises dans celle-ci doivent être assimilées par les candidats qui peuvent avoir à les utiliser.
  • En fonction du contenu du sujet tiré au sort par le candidat, l'examinateur décide si l'usage d'une calculatrice est autorisé ou interdit.
  • Cette épreuve a lieu dans une salle comportant du matériel de physique-chimie afin que des questions puissent être posées sur le matériel expérimental et son utilisation, sans que le candidat soit conduit à manipuler.

Note finale de physique – chimie : si la note d'oral est supérieure à la note des épreuves du 1er groupe elle la remplace avec le même coefficient. Sinon la note d'oral n'est pas prise en compte.

Site optimisé pour Firefox, Google Chrome , Opera (mais non pour Internet Explorer)

Dernière mise à jour le 11/07/2017